Archive de avril, 2013

30
Avr

Un tour de magie au Club de Curiosités

   Ecrit par : heresie   in Non classé

Chers amis,

Ce n’est pas sans émotion que je partage ma trouvaille : une bobine cinématographique tournée au Club de Curiosités. Notez comme cet homme qui perd la tête perd par la même tout respect pour son banjo!

28
Avr

Les artistes à surveiller

   Ecrit par : heresie   in Curiosités

 » Connaissez-vous ce jongleur au fusil et à la baïonnette?

– L’espagnol Pedro el manchot?

– Manchot?

– Certes. Ne vous rappelez-vous pas lorsque nous avions dressé Félix Le Rat à aller mordre les mollets des mendiants et des artistes de rue?

– Je me rappelle des rats de monsieur Félix. Mais quel rapport, que sont devenues les mains du jongleur? Elles étaient vilement tatouées et j’attendais justement incident pour m’en faire des gants.

– J’en étais sûr! Bien que vous ne soyez guère douée pour la déduction je suis sûr que vous comprendrez, grâce à l’indice que j’ai évoqué plus tôt comment je peux en arriver à vous souhaiter bon anniversaire Miss Stiple!

– Oh les viles mains! Merci mon cher ami, merci!  »

25
Avr

Des pieds au pilori, l'esprit vers le seigneur

   Ecrit par : heresie   in Non classé

J’ai voulu faire ainsi que ce religieux défroqué dans Là-bas : tatouer une croix sur la plante de mes pieds pour pouvoir marcher sur le Seigneur, hélas je crois bien que pour être luciférien, ou au moins sataniste, il faut un minimum de liberté d’esprit dont la nature ne m’a rien fourni, alors je fais pénitence. Mais puisque mon âme s’est retournée vers l’aveuglement de la Bible ce ne sont que mes pieds qui sont à mettre au pilori, pas le reste de ma personne!

L’encre indélébile du satanisme… Il va désormais me falloir rompre avec l’hérésie de sous mes chevilles si je veux pouvoir me déplacer. Heureusement mon bottier va me revendre le patron de mes pieds, je pourrai les fixer à mes moignons et faire illusion.

 

 

22
Avr

Un voile

   Ecrit par : heresie   in Non classé

 » Miss Stiple, pourquoi donc ce voile sur votre visage? Vous savez pourtant que la beauté n’est pas mal venue au Club. Une verrue sur le nez, un bouton sur le front, un vilain orgelet, une verdâterie d’opiomane, quelque autre vanité?

– Un voile sur mon visage? Mais vous n’y êtes pas du tout : j’ai mis un voile sur le reste du monde, sur tout ce qui justement est laid et difforme.

– Hum, pour moi cela reste de l’intérêt de vaniteux.

– Je ne vous vois pas, mais je me rends compte que cela ne suffit pas à me faire oublier tout ce qui n’est pas moi… Hélas! »

« J’ai offert Suicide Club et autres curiosités à mon mari; Dieu merci comme la majorité des lecteurs mon époux a trépassé en parcourant l’ouvrage. Ce livre m’a évité le déshonneur du divorce, vive le veuvage! »

 

19
Avr

L'oeuf et la poule

   Ecrit par : heresie   in Non classé

De l’œuf ou la poule je ne me demande pas qui est arrivé en premier, mais que fait une poule dans un œuf… Hum, non je ne me le demande pas non plus, mais ce qui m’inquiète c’est comment la cuisiner.

16
Avr

L'emploi d'un gentleman

   Ecrit par : heresie   in Non classé

 » Qu’est-ce que je fais pour vivre? Ah, la bonne question! Mais… Je ne fais justement rien pour vivre, lorsque je ferai quelque chose ça sera pour mourir. Je suis un gentleman comme il se devrait de l’être, je ne ferai jamais rien pour vivre!

Que les puent-la-sueur œuvrent et répandent leurs miasmes, moi je préfère économiser en parfum, ne rien sentir en épargnant à mes muscles le moindre effort. »

Mycroft

 

 

13
Avr

Atlas et son monde

   Ecrit par : heresie   in Tératologique

 

Un jour Atlas voulut varier les plaisirs, porter le monde d’une manière un peu originale – se faire porter par le monde…

 

10
Avr

No future ?

   Ecrit par : heresie   in Non classé

« Combien ils se tromperont ceux qui clameront « No future » !

Moi je vous le dis, c’est déjà « No present » !

Rasez vos crêtes et tant qu’à vivre une non-existence amusez-vous à bousiller tout ce rien qui vous entoure. »

Octave Reuh De Misère, romantique frénétique qui s’illustra à la bataille d’Hernani en giflant autant de partisans des deux camps. On lui doit aussi le passage à l’acide de nombreuses œuvres d’art, le sabotage de maints instruments de musique, ainsi que d’avoir remplacé, sous les pavés, la plage par du goudron.

8
Avr

La relativité de la peur & autres dîners

   Ecrit par : heresie   in Tératologique

« N’ayez crainte, ces loups ont davantage peur de vous que l’inverse, qu’ils disaient.

« Allez-y nourrissez-les avec vos pieds, qu’ils me demandaient en glissant des morceaux de viande entre mes orteils.

« Ne bougez pas, ne courrez pas, qu’ils riaient en me voyant devenu cul-de-jatte, le bas du tronc tout sanglant, les prédateurs repus partis avec mes précieuses jambes.

« Le Club de Curiosités, je les vois je leur botte le… Hum, ben non, coup… enfin je trouverai bien quelque misère à leur faire! »