Ils me font bien rire, les détracteurs de l’astrologie, tous ces jouisseurs de brasserie, qui grimassent dès lors que l’on parle de l’influence des astres dans le petit cosmos sur les bipèdes imberbes de notre immense planète. Voilà un argument qu’ils ne pourront contredire : La Lune a influence non-négligeable sur les océans (pour le moins) et sur tous les liquides, n’est-ce pas, et puisque nous sommes composés de fluides et de liquides régnant sur le cours de nos vies (le sang, les divers sucs et déchets rénaux, l’absinthe et le laudanum que nous avons ingérés, etc), la Lune ne peut que nous influencer. Sinon comment expliquer que tout le monde critique tout le monde mais que pourtant tout le monde aille dans la même direction que les autres ! Ne dit-on pas marée humaine ? Ne dit-on pas avoir le cœur léger lorsque la Lune est haute dans le ciel, et le cœur lourd lorsqu’elle est invisible derrière l’horizon ?

Ou peut-être me trompé-je et la Lune n’influence-t-elle que la luminosité nocturne, cela ne reste tout de même pas négligeable !

Miss Stiple

Ce qui est affligeant dans le fait qu’il n’y ait qu’un seul firmament et qu’une seule Lune, ce n’est pas seulement que l’on doive s’en contenter, mais c’est que l’on doive les partager avec n’importe qui.