5
Juin

J. Merrick, modèle anatomique

   Ecrit par : heresie   in Joseph Merrick

La beauté est intérieure, dit-on… Parfois heureusement elle transparait à travers physionomie.

Cet article a été publié le mardi 5 juin 2012 à 11 h 09 min et est classé dans Joseph Merrick. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire