17
Oct

Voyage à Headland

   Ecrit par : heresie   in Non classé

Peut-être sommes-nous tous coincés dans la tête de quelqu’un… dans la cervelle d’une tête réduite baignant dans du laudanum d’apothicaire estropié et fou. Peut-être que la tête réduite est une contrefaçon ouvragée en peau de bouc enragé et dément. Peut-être que cette fausse tête réduite en peau de bouc baignant dans un bocal rempli de liquide opiacé glauque est agitée par un enfant turbulent et roux, voire une jeune fille en pleine période d’expulsion de ses ovules infécondés qui exerce sa rage irraisonnée sur ce maudit bocal en attendant de recueillir l’infertilisé fruit de ses entrailles pour le mêler au laudanum rance. Ah, et nous qui sommes prisonniers dans les rêves de la tête réduite, que va-t-il nous arriver? Un squelette borgne et hydrocéphale, frère de la gamine en chaleur, pour laver ses os dans notre eau et jouer à Gulliver ou à Gargantua?

Dans notre maison tête-réduite nous attendons en cauchemardant…

Tags: , ,

Cet article a été publié le jeudi 17 octobre 2013 à 23 h 07 min et est classé dans Non classé. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant au flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez faire un commentaire, ou un trackback depuis votre propre site.

Laisser une réponse

Nom (*)
Courriel (ne sera pas publié) (*)
Site
Commentaire