Théâtre de l’étrange – Delphine ou La Nuit des Halles

Audio 12 févr. 1967 – 39min 24s

Fiction radiophonique adaptée du roman « Delphine ou La Nuit des Halles » de Claude SEIGNOLLE, auteur reconnu de littérature contemporaine dite « fantastique ». Dans une auberge de Sologne, un narrateur raconte une mystérieuse aventure qui lui est arrivée dans le quartier du futur « plateau Beaubourg » à Paris… : Intrigué par une étrange silhouette errant dans les ruelles du quartier historique de Paris, le jeune homme suivit une femme au regard de terreur qui semblait déterminée à se jeter dans la Seine. Immédiatement amoureux et hanté par le désir de la retrouver, il apprend qu’elle se prénomme Delphine et cherche désormais sa trace à travers les voûtes et les galeries souterraines du quartier, tout proche de l’église Saint Merri et de l’endroit où se pendit le poète Gérard de NERVAL…

Réalisateur
Alain Barroux

Auteur de l’oeuvre pré-existante
Claude Seignolle

Adaptateur
Hubert Juin

Interprète

Jean Jacques Aslanian
Jean Brassat
Michel Bouquet
Daniel Ivernel
Fernand Ledoux
Valérie Quincy

Intervention de Claude Seignolle en tant que personnage. dans le pantacle de l’ange déchu de Charles-Gustave Burg

PREMIÈRE PARTIE

Comment fut trouvé le pantacle qui déclencha la réminiscence d’une histoire ancienne et sinistre.

I

J’avais commencé à déblayer avec ardeur une grotte camouflée qui, selon mes présomptions, devait me livrer des vestiges d’un étrange culte préceltique dont je connaissais déjà divers éléments, à vrai dire assez disparates. L’accès de cette grotte se trouvait compromis par un éboulis de pierres et une jungle de ronces. J’avais d’ailleurs calculé qu’une semaine de labeur me serait nécessaire pour dégager ces obstacles. Je partis le matin, sac au dos, pour ne revenir qu’une fois la nuit tombée, exténué et les mains en sang.

C’est alors qu’un soir, en rentrant, je trouvai chez moi un message urgent de Claude Seignolle. Le texte disait laconiquement Chez moi vendredi soir. Que me voulait donc Claude Seignolle ? Il n’est pas homme à demander un voyage de cinq cents kilomètres pour m’inviter à déjeuner, et il connaît mon aversion d’envisager un séjour à Paris, même bref. Qu’avait-il découvert pour solliciter ma présence d’une manière aussi impérative, aussi inattendue ?

Était-il en danger ? Non, je chassai aussitôt cette idée de mon esprit : Maître Claude ne craint ni l’envoûtement ni les fluides maléfiques, et encore moins les menaces physiques. Il est doté des armes nécessaires pour parer aux coups les plus sournois comme aux plus violents. Une compétence liée à une longue expérience lui valent cette prérogative. Oh oui ! Je lui fais confiance pour cela : un vieux renard connaît l’odeur du fusil et sait tromper le molosse lancé à ses trousses ou bien il se fait loup et mord.

Continuer la lecture de « Intervention de Claude Seignolle en tant que personnage. dans le pantacle de l’ange déchu de Charles-Gustave Burg »

Un hommage à Claude Seignolle très suivi au Braco

Après les animations proposées par l’UCPS (Union pour la culture populaire en Sologne) autour de Claude Seignolle la semaine dernière, c’était au tour de la Maison du braconnage de rendre un bel hommage à ce grand écrivain français, auteur de moult ouvrages, dont de nombreux consacrés à la culture populaire. Bien que né en Périgord, il avait un attachement particulier à la Sologne où il viendra se réfugier après avoir été fait prisonnier en Allemagne. Chacun se souvient des spectacles adaptés de ses écrits « La Malvenue » et « Marie la louve » qui en sont la concrétisation.
Dès vendredi soir, le conteur québécois Michel Faubert a donné le ton en évoquant sa première rencontre avec Claude Seignolle. S’en est suivi un chapelet d’histoires à ne pas dormir debout autour du lac des deux montagnes. Le charme de l’accent ajouté aux mimiques du « folkloristique », ont captivé les 70 spectateurs présents.
Samedi soir, place à la chanson française et folklorique avec Sylvie Berger et « Les Noumènes ». Encore une belle soirée au cours de laquelle le trio a obtenu un beau succès devant une petite cinquantaine de personnes.
L’hommage s’est poursuivi dimanche avec une balade contée à travers le village de Chaon avec dans l’après-midi, une table ronde autour de « Ce diable de Seignolle » animé par Jean-Claude Botton, en présence de l’éditeur de Claude Seignolle, Jacques Hesse et son illustrateur, Philippe Legendre-Kvater. Entre ces deux événements, les participants ne se sont pas quittés et ont partagé un pique-nique au Braco. Tradition oblige.
Spectacles soutenus par les Pact (Projets artistiques et culturels de territoires).

 

Source : La nouvelle république

Ce Diable de SEIGNOLLE ! du 24 Mai au 02 Juin 2019

Le BRACO (Repaire Culturel Solognot) et l’UCPS (Union pour la Culture Populaire en Sologne) ont le plaisir de vous convier aux rencontres pluriculturelles organisées en hommage à l’écrivain Claude Seignolle disparu l’été passé.

A cette occasion, de nombreuses manifestations se tiendront en Sologne du 24 Mai au 02 Juin 2019 mêlant conférence, table ronde, exposition, projection mais également conte et musique.

Le conteur québecois Michel Faubert, la chanteuse Sylvie Berger, le groupe Tourloubicarne, les auteurs Pierre Dubois (fondateur de l’Elficologie) et Marie-Charlotte Delmas, l’illustrateur Philippe Legendre-Kvater nous feront l’honneur et le plaisir de leur présence artistique pour évoquer la figure inoubliable de l’auteur de La Malvenue et des Evangiles du Diable.

Pierre Dubois (2/5) La quête des contes sur France Culture

Cape noire, bottes, longue barbe : Pierre Dubois est elficologue, une profession créée sur mesure qui consiste à étudier le monde des elfes, des fées et des lutins, et transmettre ce savoir et cette magie à travers ses dessins, ses nouvelles, ses scénarios, ses contes et ses encyclopédies…

 

 

 

 

 

 

 

 

A la fin des années 1960, Pierre Dubois entame une grande collecte de contes, de légendes et de proverbes à travers la France.

Cela donnera lieu à des récits qu’il raconte à la radio ou à la télévision, tout en continuant ses propres productions, contes et bandes dessinées.

Sur son chemin, il fait trois rencontres, de celles qui transforment et orientent le destin : une Dame blanche, l’écrivain fantastique Claude Seignolle (1917 – 2018), la fille du folkloriste Arnold van Gennep (1873 – 1957) sans oublier bien sûr nombre de lutins et de fées !

 

*******

Profession elficologue 1/5

Le petit peuple magique 3/5

Bibliographie non exhaustive

  • L’elféméride, le grand légendaire des saisons,de Pierre Dubois, dessins de René Hausman et Xavier Hussön, l’intégrale, éd. Hoëbeke, 2018
  • Texas Jack, scénario de Pierre Dubois, dessins de Dimitri Armand, éd. du Lombard, 2018
  • Sykes, scénario de Pierre Dubois, dessins de Dimitri Armand, éd. du Lombard, 2015
  • Le royaume du nord et des trolls, de Pierre Dubois, éd. Hoëbeke, 2014
  • Capitaine Trèfle, scénario Pierre Dubois, dessins de René Hausman, éd. du Lombard, 2014
  • La légende du Changeling, scénario de Pierre Dubois, dessins de Xavier Fourquemin, l’intégrale, éd. du Lombard, 2014
  • God save the crime, de Pierre Dubois, éd. Hoëbeke, 2014
  • « L’épouvantable encyclopédie des fantômes » de Pierre Dubois, illustrée par Carine-M et Elian Black’Mor, Glénat, 2012
  • Chroniques du Nord sauvage, de Pierre Dubois, L’Echappée, 2012
  • Le Tortre, scénario de Pierre Dubois et dessins de Lucien Rollin, éd. Glénat, 2010
  • Comptines assassines, de Pierre Dubois, Folio Gallimard, 2008
  • La grande encyclopédie des elfes, de Pierre Dubois illustrée par Claudine et Roland Sabatier, éd. Hoëbeke, 2003
  • Les contes de crimes, de Pierre Dubois, Folio Gallimard, 2000
  • Petrus Barbygère, scénario de Pierre Dubois et dessins de Joann Sfar, éd. Delcourt, 1998
  • La grande encyclopédie des fées et autres petites créatures, de Pierre Dubois illustrée par Claudine et Roland Sabatier, éd. Hoëbeke, 1996
  • La grande encyclopédie des lutins et autres petites créatures, de Pierre Dubois, illustrée par Claudine et Roland Sabatier, éd. Hoëbeke, 1992

Conversation avec Eric Poindron et Mathilde Serell autour de Claude Seignolle

Conversation avec Mathilde Serell autour de Claude Seignolle (1917-2018), l’écrivain, l’immortel, le sorcier & meneur de loup, pour le tournage France 3 de l’émission BIS, LE MAGAZINE DE LA CURIOSITÉ.

« Ce qui m’intéresse, c’est de raconter les dessous de la vie, contrairement à d’autres écrivains qui racontent le dessus » Claude Seignolle

Frissons à la médiathèque de Castelnaudary

Et si vous profitiez de ces vacances pour frissonner dans votre médiathèque. Pour cette fête d’Halloween, la médiathèque passe en mode : «même pas peur». Déjà, avec les ateliers «raconte-moi une histoire» qui reprennent les mercredis des vacances. Rendez-vous donc mercredi dès 16 h pour frissonner. Thierry, qui s’occupe de ces ateliers, a déjà plusieurs histoires prêtes, pour tous et tous âges.

La médiathèque, vous a également concocté une sélection spéciale Halloween.

En effet, toute une sélection de livres et de DVD pour trembler de peur.

On vous propose, pour cette période propice à la peur et au fantastique, de découvrir Claude Seignolle. Formidable conteur fantastique, il avait collecté le patrimoine légendaire des régions françaises. Côté septième art, les amoureux du cinéma ne sont pas en reste. Avec des musts du genre ! Des visions hallucinées de l’enfer avec les luxueuses rééditions en DVD/Blue-ray de «L’Au-delà «l’un des chefs-d’œuvre de Fulci et de l’iconique «Hellraiser «de CLive Barker !

Avant d’être vert de peur, vous risquez de passer par la couleur du jaune, qui est la couleur du crime pour mythique coffret «6 femmes pour l’assassin» de Mario Bava. D’autres œuvres comme le film Torso et des ouvrages comme une odeur de diable sont également à découvrir. Oserez-vous franchir les portes de la médiathèque de Castelnaudary pour découvrir la peur ?

Les Nuits de France Culture

Nuit du lundi 08 au mardi 09 octobre 2018

01:11 – 03:56

  • Le Bahut noir (1ère diffusion : 30/03/1974) De Claude Seignolle sur France Culture
    Adaptation René Jentet – Interprétation Philippe Moreau, Maud Rayer, Henri Poirier, Gérard Darrieu, Maurice Nasil, Claude Knosp, Nadia Barentin et Claude Seignolle – Réalisation René Jentet

 

 

 

 

 

Le Bahut noir (1958)

Décès de Claude Seignolle

En ce vendredi 13 juillet 2018, Claude Seignolle nous a quitté dans sa 102ème année et rejoint le panthéon des grands écrivains. Sauveur infatigable des contes et légendes des pays de France, il fut aussi l’un des plus grands fantastiqueur français avec Théophile Gautier, Gérard de Nerval et Guy de Maupassant.

Il laisse derrière lui une oeuvre colossale à l’infinie richesse, que je vous invite à lire et à relire.

Repose en paix, Claude.