Articles tagués ‘absurde’

16
Avr

Paradoxe du contre-ordre

   Ecrit par : F.Thievicz   in Non classé

N’écoutez aucun de mes ordres, ceci est un ordre!

*

Le fou croyait que le monde ne tournait pas autour de lui.

*

La différence entre prendre les bains en cure thermale et une douche en asile psychiatrique ce ne sont pas les gens mais la température de l’eau.

11
Déc

Pensées profondes, abyssales, voire trou-noirâtres

   Ecrit par : F.Thievicz   in Non classé

 

– Est-ce que fermer les bagnes ne va pas mettre les gardiens au chômage? Quels emplois auront les bourreaux si on bannit la peine de mort? Qu’inventera-t-on pour rémunérer les fabricants d’onguent mercuriel si on éradique la syphilis?

– Est-ce que Diogène, Schopenhauer et Pyrrhon n’avaient pas juste besoin d’un bon relooking pour se sentir mieux dans leur peau? Qui en a encore quelque chose à faire de philosophies du passé quand il existe des stars à la télé et des conseils manucure un peu partout? Manger des concombres allégés en sucre, voilà ma philosophie de vie!

– Arrêter les procès en inquisition et ne plus allumer de bûchers pour brûler les sorcières, est-ce que ça n’a pas aussi éteint certaines vocations chrétienne?

– Est-ce qu’un enfant de 8 ans est plus mature qu’un motard ? Est-ce qu’une foule agit comme un enfant de 3 ans ? Une foule de motards a-t-elle 8 ans ou 3 ans d’âge mental?

– Il faisait beau dehors, je me sentais fatigué, alors j’ai suivi votre conseil docteur, je suis sorti et j’ai fixé le soleil pendant quinze minutes. Ensuite je me suis rappelé que vous ne m’aviez pas demandé de fixer le soleil mais d’en prendre un bain, et je l’aurais bien fait si tout à coup je ne m’étais senti aussi bien! A-bas les bains de soleil!

– Est-ce que les maladies congénitales ne touchent que les zones voisines des parties génitales?

– Je connais mon taux d’imposition mais je ne pourrais donner aucune approximation de la vitesse de la lumière, parce que je sais ce qui est important dans la vie. Je ne sais pas où est Jupiter mais je sais où est ma banque.

– Si on ne mangeait pas les animaux ils ne serviraient à rien. En plus ils font caca partout.

– L’obscurité va à quelle vitesse?

– Est-ce que vouloir d’une œuvre qu’elle soit parfaite ce ne serait pas comme être partisan de l’eugénisme? Ce sont justement les dégénérations qui rendent les choses acceptables; la perfection parait toujours louche. N’est-il pas préférable de se promener en ville et ne pas croiser que des abrutis de la même trempe, d’en croiser parfois un peu différents? Un débilitant aux yeux tarés d’une couleur glauque marécageuse, un pauvre bougre qui marche de travers parce que ses pieds ont poussé à l’envers, un enfant avec une jambe de taille normale et une autre de la taille d’un doigt, un islandais, un cul-de-jatte sur planche à roulettes, une femme avec un nez sur le front, ça vous égaye tout de suite la promenade! Une phaute d’orthographe, une de mots inversion, une incohérence électrique saugrenue, c’est aussi ça qui est sympathique… ou pas du tout.

– Si la musique existe en stéréo, pourquoi pas la littérature?

– Porter les cheveux gras, n’est-ce pas fucking oilstyle?

– Est-ce qu’avoir comme tatouage une vanité suffit à pouvoir dire qu’on a la mort dans la peau?

– Est-ce que donner sa voix aux urnes n’empêche pas de s’exprimer? Si oui : est-ce pour cela que l’on a établi le droit de vote universel? Si oui, ne faut-il pas mettre au courant les votants qu’ils doivent se taire, puisqu’ils n’ont plus leur voix ils ne peuvent plus qu’ânonner en muets qu’ils sont? Ne doit-on pas respecter tous ceux qui se sont battus contre le droit de vote?

– Enfermer les fous en asile, est-ce que ça n’a pas asphyxié des vocations de philosophes ou de poètes?

– Peut-on ressusciter un individu mort d’ennui en lui donnant de quoi s’occuper plaisamment ?

– Peut-on employer les systèmes digestifs des nécessiteux pour leur faire produire du kopi luwak?

– La Sibérie existe-t-elle vraiment? Si oui, le sait-elle?

– Ne faudrait-il pas cesser d’allouer tant d’argent pour des recherches sur le boson de Higgs et toutes ces inepties, et plutôt acheter des cravates avec des motifs rigolos pour tout le monde?

– Est-ce que cet étrange palefrenier que vous avez croisé tout à l’heure et qui vous a posé des questions étranges n’était pas Sherlock Holmes déguisé?

– Pourquoi avez-vous sciemment répandu de l’huile sur les marches de cet escalier?

– Est-ce que l’on perd son âme en se teignant les cheveux en roux? Les cheveux roussissent-ils quand on vend son âme au diable? Puisqu’un roux n’a pas d’âme on ne peut pas être hanté par son fantôme. Le fait que les fantômes n’existent pas prouve-t-il que personne n’a d’âme ou que tout le monde est roux?

– Un eunuque peut-il violer une sépulture? Et si oui avec quoi?

– Si je suis sourd personne ne peut frapper à ma porte!

– Et si les pyramides étaient taillées pour que des dinosaures cyclopéens puissent s’essuyer leurs fesses de reptiles… Ou… Et si les pyramides n’étaient que les parties visibles de monuments enterrés plus monumentaux encore?

– Manger du chlore purifie l’organisme. Mélanger du chlore et de l’ammoniaque en grandes quantités purifie l’air des esprits mal intentionnés.

– Et si Abdul al-Hazred n’avait fait que copier le Necronomicon à partir d’un texte plus  »ancien »…

– Ne devrait-on pas dresser tous les animaux sauvages, ou du moins leur apprendre à respecter nos propriétés privés? Ou au moins leur faire payer un loyer pour occuper nos forêts?

– Je suis dans le secret. Et vous? (non je ne vous dirai pas lequel, si vous l’étiez, vous le sauriez!) Avez-vous la clef? Si vous ne savez pas ce qu’elle doit ouvrir c’est que vous l’avez!

Vous êtes un beau flocon de neige merveilleux et unique. Vous n’êtes pas la même matière organique en train de pourrir que n’importe qui d’autre, et vous n’appartenez pas tous au même tas de compost. Ah… quoi que, je vous ai pris pour un autre; oubliez ce que j’ai dit!

– A quel age est trop trop vieux pour être jeune? A quel age devient-on un vieux con? Est-ce que les enfants s’agitent et courent de partout pour rattraper le train de la vie? Un vieillard peut-il encore être fougueux et faire des exercices de philosophie appliquée comme se balader la braguette ouverte juste pour se prouver qu’il se fout de ce que pensent les autres? 28 ans, est-ce le bon age pour avoir 28 ans?

 

Toutes ces réflexions et bien d’autres tout aussi intéressantes sont évoquées dans Droitures des courbes inclinées, un livre qui ne sera jamais publié.

 

 

Bonus :

– Est-ce qu’un attardé mental peut vivre assez vieux pour être atteint de démence sénile?

– Amis fous, regroupons-nous contre le péril qui gangrène la masse, formons des lieux où les gens comme nous pourront demander asile!

– Si je donne ma main a couper que je n’ai pas deux mains, qu’ai-je à l’esprit? Et même dans cela, qu’ai-je à l’esprit?

– Pourquoi les feuilles de vigne n’ont-elles pas de braguettes?

– Si je suis bicéphale je peux perdre la tête sans perdre la vie ni la raison, mais je risque de perdre l’équilibre…

– J’ai organisé un dîner où j’avais empoisonné les entrées. Je l’ai annoncé au plat principal mais tout le monde est parti avant de manger l’antidote incorporé au dessert…

– Savez-vous faire du café avec de l’eau bouillie à moins de 92°C ?

– Je ne fais jamais attention à rien, pourquoi le ferai-je? La police et les pompiers sont là pour veiller sur moi, au même titre que je pense qu’en mélangeant du bleu et du jaune on obtient du bleuaune je pense que ce sont les gens les plus profonds, intéressants, philosophes, intelligents qu’il se puisse concevoir. Les armes à feu sont interdites donc portez un gilet par balles. Océan, interdiction de fumer.

– Les arbres sont tellement stupides que si on peignait le goudron en vert ils iraient y pousser!

5
Nov

Allons-y en bicyclette, et syphilis pour tous!

   Ecrit par : F.Thievicz   in Non classé

« Les artistes, les vrais, n’étudient pas l’histoire de l’art, ils l’écrivent.

– D’un autre côté le véritable art est souvent illisible, même par son créateur…

– Gardons-nous tout de même de frapper à la porte si nous souhaitons encore la défoncer, car sinon elle sera ouverte.

– D’un autre côté si l’on frappe à la porte depuis l’intérieur d’un lieu, est-ce que dehors on nous l’ouvrira?

– Bien que tout cela ne soit pas dépourvu de sens, je ne vois absolument pas où nous voulons en venir.

– Moi non plus, mais allons-y!

– Allons-y en bicyclette, et syphilis pour tous! »

 

25
Sep

Sisyphe heureux?

   Ecrit par : F.Thievicz   in Non classé

Faut-il imaginer Sisyphe heureux? Un individu anodin satisfait d’œuvrer absurdement, comme n’importe quelle bête de société… Pourquoi pas. Après tout, pour s’en convaincre il suffirait de contempler les sourires qui ornent les lèvres de nos congénères usant de leur conscience et de leurs aptitudes analytiques avec autant de succès que des taupes usant d’un traité d’astronomie; tous contentés par leurs jours vains succédant à leurs jours absurdes. Pourquoi Sisyphe serait donc différent?

Mais je n’y crois tout de même pas : Sisyphe était un malin et un insoumis, il l’a bien démontré. M’est avis qu’il était certes plus ou moins heureux mais seulement parce qu’il ne se contentait pas de monter son rocher à la cime de la montagne pour le voir dévaler jusqu’en bas… et recommencer. Je pense qu’il avait non pas sublimé son tourment mais qu’il l’avait métamorphosé en amusement : A chaque ascension il devait probablement placer tout le long de la pente des choses à écraser, des corps, des amphores, des armures, des troncs, des œuvres d’art, des miroirs, et maints autres objets. Ainsi, succédant presque instantanément à chaque déception de voir le rocher retomber, il pouvait se réconforter en se délectant de la vue et de la mélodie de la destruction. Rien n’est plus délectable que la destruction.

Pas moins absurde que la tâche initiale, ne justifiant en rien de perpétuer sa laborieuse existence d’esclave, mais une certaine expression de la liberté.

… Ainsi « la vie continue »

« Pfeuh, pfeuh » cracha le syphilitique en jetant des pavés au hasard dans des devantures des magasins fermés.

 

Il n’y a peut-être qu’un seul problème philosophique vraiment sérieux, la première question est de savoir que détruire.

 

21
Juil

Mentons-nous

   Ecrit par : F.Thievicz   in Non classé

Si lorsque rien n’est vrai tout est permis

est-ce que lorsque tout est vrai rien n’est autorisé?