Archive de la catégorie ‘phrénologie’

5
Sep

Le diallèle de l'entêté

   Ecrit par : heresie   in Non classé, phrénologie

« Je cherche, je cherche, mais en vain.

– Mais que cherchez-vous donc, et quelle est donc cette puanteur ?

– Eh bien ce parfum est celui de ma quête, et je cherche la philosophie, vous savez…

– Non, je ne sais pas… »

Et comme pour faire démonstration de ses recherches mon vieil ami tira un rideau et dévoila derrière une épaisse vitre une arène où se tenait un homme nu manifestement apeuré.

« Vous m’aviez dit que la philosophie ne sera jamais dans l’humain ordinaire, n’est-ce pas ?

– En effet, acquiesçai-je, du moins ai-je affirmé qu’elle ne peut faire partie du tout-venant, qu’elle n’est qu’un exercice artistique. »

Ne m’écoutant que distraitement mon interlocuteur continua :

«  Partant de ce postulat et de celui que tout ce qui n’est pas philosophie n’est pas vie, je me suis mis…

– Mais pourquoi pensez-vous que ce qui n’est pas philosophie n’est pas vie ? l’interrompis-je.

– Eh bien, c’est ce que je pense, mais je le démontrerai plus tard. Donc, partant de ces deux postulats je me suis mis à dresser un questionnaire assez complet destiné à mes sujets tests. Une fois qu’ils l’ont rempli et que je reporte leurs réponses sur un modèle de phrénologie,  je les laisse aux bons soins d’un vers nécrophage qui donc ne laissera de leur cervelle que la partie vivante. »

Ce disant mon ami actionna un levier qui fit coulisser une porte et libéra la bête qui déchiqueta l’homme nu, sans véritablement prendre le soin d’épargner la moindre parcelle de cervelle, avant de dévorer ses chairs et broyer ses os en se roulant dans les substances cadavériques.

« Vous voyez, continua mon ami, j’en arrive toujours à ce constat qu’il n’y a véritablement rien de philosophique en l’humain puisque…

– Mais ceci n’est pas un vers nécrophage !

– Bien évidemment que si, j’ai même pris conseil auprès de l’entomologiste Gérard Schüps qui me l’a vendu.

– Ce n’est pas un entomologiste mais un spécialiste des félins, il ne parle que très vaguement notre langue, œuvre dans le commerce illicite, et ceci est un tigre !

– Hum, alors j’ai fait erreur.

– Et combien d’erreurs avez-vous commises ?

– Une bonne trentaine, mais ne vous inquiétez pas : puisque tous ont été dévorés par ce tigre nécrophage aucun n’avait de philosophie en lui, donc aucun n’était vraiment en vie.

– Bah, vous restez un bon ami, un ami riche et hermétique à la raison mais un ami tout de même. Prenez tout de même garde à ne pas fréquenter ce tigre de trop près.

– N’ayez crainte, il ne me fera aucun mal, j’ai dernièrement lu du Kant, et même si je n’ai pas tout compris je m’en suis bien imprégné. »

28
Avr

Memento quia pulvis es

   Ecrit par : heresie   in Curiosités, phrénologie

« On ne peut pas nier que des crânes des morts c’est plus pratique à entretenir que ceux des vivants! »

Henry, Club de curiosités

23
Jan

Collections de phrénologies

   Ecrit par : heresie   in phrénologie

« Les fortes têtes on les reconnait à ce que lorsqu’on les laisse choir elles ne se brisent pas. »

Cesar Lombroso

« Reste à vérifier cette hypothèse! »

Le syphilitique

22
Déc

Le temps passe, la vanité reste

   Ecrit par : heresie   in Collection Privée, phrénologie

Comme promis le Club de curiosités a tranché : la phrénologie il n’y a rien dedans!

20
Déc

La fin de la phrénologie

   Ecrit par : heresie   in Collection Privée, phrénologie

Le club de curiosités va trancher à propos de la phrénologie!